3 de novembro de 2014

J. J. Walther



J. J. Walther
Johann Jakob Walther est un violoniste et compositeur allemand, né à Wittererda près d'Erfurt en 1650 et mort à Mayence le 2 novembre 1717.
Le peu d'éléments connus sur sa vie ont été transmis par le « Musikalischen Lexikon » publié en 1732 par Johann Gottfried Walther, qui était cousin de Johann Sebastian Bach.
Entre 1670 et 1674 ; il aurait séjourné à Florence comme violoniste employé à la chapelle ducale de Cosme III de Médicis. À compter de 1674, il est maître de concert à la cour de Saxe, à Dresde. En 1680, après la mort du souverain, il devient secrétaire en italien de la cour auprès de l'archevêque et Prince-Électeur de Mayence, Anselm Franz von Ingelheim, etchanoine.
J.J.Walther est avec Johann Paul von Westhoff et Heinrich Ignaz Franz Biber indubitablement l'un des violonistes les plus significatifs d'Allemagne au XVIIe siècle. Ses compositions font place à une technique de jeu virtuose (doubles cordes jusqu'en 4e position et arpèges) ainsi qu'à une grande variété de formes, notamment dans le développement de la basse obstinée.